2 thoughts on “La moitié pleine du verre

  1. Bougeoir était enthousiasmé à l’idée d’un nouvel alliage, Soliflore l’ayant invité à la rejoindre ce soir-là dans un café à la mode. Cuivre et cristal, pourquoi pas? Arrivant au rendez-vous il fut ravi de voir qu’elle avait mis son plus beau chapeau fleuri. Puis aussitôt embarrassé de comprendre, par le verre à demi vide qu’il aperçut devant elle, qu’il l’avait fait attendre. De mal en pis. La conversation à peine engagée, un imposant luminaire surgi de nulle part vint s’y immiscer. Une ancienne flamme de Soliflore, qui était entré au même endroit par tragique hasard et qui se révéla, par surcroît, d’une accablante brillance. Après un interminable moment dans l’ombre de cet importun, consumé de jalousie, Bougeoir fantasma le fracasser d’un coup de pied; il se résigna, invoquant quelque prétexte confus, à sortir dans la nuit. Ce soir-là et longtemps encore par après, celui-ci regretta amèrement avoir oublié sa chandelle à la maison.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s